Anaïs Bescond, le maillon fiable

Anaïs Bescond, multi médaillée mondiale, espère participer et briller aux prochains JO de PyeongChang.

La vie sportive d’Anaïs Bescond a basculé au début des années 90 lorsque sa famille s’est installée à Morbier, dans le Jura. Loin de son bocage normand natal, elle y découvre les joies de la glisse. Alpin ou fond ? « Nos parents ont choisi le fond pour les trois enfants, pour des raisons économiques », explique-telle. Anaïs n’aura pas à le regretter. Elle accroche illico et s’impose très vite, en catégorie caneton.
Aujourd’hui au top niveau, elle gagne moins car la concurrence fait rage à de telles altitudes. Néanmoins, avec sept médailles mondiales amassées tout au long de sa carrière, souvent dans les épreuves de relais, « Nanas » a prouvé son talent et son sens du collectif.

Centrée sur la compétition

Une saison de biathlon, c’est sept mois d’entrainement pour quatre de compétition. Anaïs a appris à gérer les temps faibles et les moments chauds. A 30 ans, on la sent lucide et déterminée. « On retrouve chaque année les mêmes endroits, Ostersund (Suède), Hochfilzen (Autriche), le Grand Bornand (France)… Une routine s’installe dans la vie de groupe et cela rassure. » Le tour d’Europe est passé par l’Allemagne et l’Italie en début d’année et au bout du chemin, les JO de PyeongChang (Corée du Sud) s’annoncent, du 9 au 25 février. Anaïs ne s’enflamme pas. « Je ne peux pas déjà avoir la tête aux Jeux, puisque je n’y suis pas ! Il n’y a que quatre heureuses élues par course. Il me faut gagner ma sélection », affirme-t-elle en concédant que ses coéquipières sont aussi des concurrentes. « Pas de souci, on se connait. La course, c’est la course et on sait faire la part des choses. » Lorsqu’on évoque la fin de carrière, elle botte en touche. « Je suis concentrée sur le ski. On verra plus tard. » Et la future vie professionnelle ? « J’ai un master loisirs environnement sport tourisme. Je ne me projette pas. »

Bio

Anaïs Bescond, née le 15 mai 1987 à Aunay-sur-Odon (Calvados)

  • 1992 : arrivée en Franche-Comté avec sa famille
  • 2007 : débuts en Coupe du monde de biathlon
  • 2016 : championne du monde en relais mixte à Oslo. 5e en individuel et 5e en sprint aux JO de Sotchi

Le CREPS s’étend à Besançon

Lire l'article
5 déc 2018
Toute l'actualité
Article du 10/04/2018 10:20, modifié le 27/11/2018 11:51

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter