100 jeunes chirurgiens-dentistes seront formés chaque année !

La filière odontologie de Bourgogne-Franche-Comté a été inaugurée mercredi 11 octobre 2023 sur les sites universitaires de Besançon et Dijon. 100 jeunes chirurgiens-dentistes y seront formés chaque année, avec l’objectif de les voir créer des cabinets dentaires un peu partout dans la région. Car nous en avons cruellement besoin !

A Besançon, les étudiants en 3ème année d’odontologie travaillent sur des simulateurs dernière génération. Photo : Xavier Ducordeaux

Six mois d’attente pour un rendez-vous à Dijon ou à Besançon. Aucune disponibilité à Nevers, à Auxerre ou encore à Lons-le-Saunier. Les chalonnais font office de privilégiés, avec un praticien disponible sous trois mois. Trouver un dentiste sur Doctolib en Bourgogne-Franche-Comté relève du parcours du combattant. Normal : avec 48 chirurgiens-dentistes pour 100 000 habitants*, notre région fait partie des territoires les moins bien couverts en offre de soins dentaires. On tombe même à 35 praticiens pour 100 000 habitants en Haute-Saône et dans l’Yonne, quand la moyenne nationale affiche un taux de 69 pour 100 000. Pourquoi ce déficit abyssal ? Selon l’Observatoire national de la démographie des professions de santé, il existe une corrélation entre absence de formation de santé dans une discipline et déficit d’offre de soins sur le territoire. Or, il n’existait pas d’UFR d’odontologie sur le territoire Bourguignon-Franc-Comtois.

125 étudiants aujourd’hui, 500 à terme
Alors lorsque le 2 décembre 2021, le premier ministre Jean Castex annonce la création de 8 nouvelles UFR en soins dentaires en France, Dijon et Besançon se positionnent immédiatement. Toute la communauté universitaire, les deux CHU, l’ARS et les collectivités locales se retroussent les manches. Neuf mois plus tard, 25 étudiants font leur rentrée à Besançon, 30 autres à Dijon. Ils sont rejoints cette année par 70 nouveaux apprenants. La filière est créée. Elle a été inaugurée mercredi 12 octobre 2023, à Besançon d’abord, puis à Dijon en fin de journée.

Une région qui dispose de si peu de dentistes, ça ne peut pas être une région attractive. Il était urgent de réagir. C’est une question de santé publique, d’humanité. Merci à la communauté universitaire, aux hôpitaux, à cette coopération étroite qui a permis la construction de ce projet. En espérant que tous les jeunes qui seront formés chez nous resteront sur notre territoire.

Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

C’est en effet tout l’enjeu de la création de cette filière en Bourgogne-Franche-Comté : les futurs diplômés, après leurs 6 années d’études, resteront-ils dans la région pour y exercer ? Le casting d’entrée a en tous cas été fait en conséquence, que ce soit à Dijon ou à Besançon : plus de 95 % des étudiants sont originaires de la région. Et si quelques-uns se voient bien officier plus tard à l’étranger, la plupart de ceux que nous avons rencontrés espère ouvrir un cabinet dans leur localité d’origine.

Création de la filière odontologie Bourgogne-Franche-Comté : nos étudiants témoignent

Depuis un an, les cours théoriques sont assurés dans les locaux des deux UFR, les travaux pratiques étant conduits au CFA Hilaire de Chardonnet à Besançon et au lycée Hippolyte-Fontaine à Dijon. 3 millions d’€ ont été investis dans le cadre du Contrat de Plan État-Région (2021-2027) pour l’acquisition et l’installation d’équipements spécifiques d’odontologie : simulateurs d’odontologie, paillasses pour la fabrication de prothèses, équipements numériques, simulateurs haptiques pour s’exercer sur des cas virtuels et le mobilier associé. A Dijon, les étudiants sont installés dans des locaux provisoires, dans l’attente de la construction du futur bâtiment santé, prévu pour sortir de terre en 2027.

En attendant la construction du bâtiment santé, les étudiants dijonnais apprennent dans des préfabriqués. Photo : Xavier Ducordeaux

Océane Godard, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage et de l’orientation - Photo Océane Lavoustet

Les lycéens osent concrétiser leurs projets

Lire l'article
24 mai 2024
Rassemblement de 150 jeunes engagés dans une mission de service civique au CREPS de Dijon, vendredi 5 avril 2024 - Photo Christophe Bidal

150 jeunes en service civique en forme olympique

Lire l'article
8 avr 2024
Représentation-débat « Ramassage des rêves et des peurs de l’orientation au lycée professionnel Tristan Bernard, à Besançon, jeudi 4 avril 2024 - Photo DR

3, 2, 1, impro !

Lire l'article
5 avr 2024
Toute l'actualité
Article du 12/10/2023 14:50, modifié le 30/10/2023 10:44

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter