Festival des solutions écologiques : demandez le programme !

La deuxième édition du Festival des solutions écologiques se déroule du 6 au 12 septembre 2021 : 216 projets sont à découvrir partout en Bourgogne-Franche-Comté. À noter également plusieurs temps forts à Dijon et Besançon.

Biodiversité, énergie, mobilité, économie circulaire, construction, agriculture… À petite ou grande échelle, les solutions écologiques foisonnent dans nos villes et  nos villages. C’est pour mettre en lumière toutes ces initiatives que la Région Bourgogne-Franche-Comté a lancé, en 2020, le Festival des solutions écologiques. Après une première édition uniquement virtuelle du fait de la pandémie, l’événement prendra toute sa dimension cette année, du 6 au 12 septembre 2021.
Ainsi, pendant une semaine, le public est invité à découvrir, gratuitement et sur tout le territoire, 216 projets sélectionnés. Soit autant de solutions écologiques, concrètes et inspirantes, portées par des associations, des collectivités, des entreprises, des particuliers ou des établissements scolaires : visite d’une micro-ferme, formation à l’architecture durable, construction d’un poulailler collectif, achat d’un pressoir à jus, découverte d’une ressourcerie, balade nature…

Vous souhaitez connaître les participants au festival près de chez vous ?
Consultez la carte recensant les 216 événements proposés ici.

Les POTEs en ouverture à Dijon
Le Festival des solutions écologiques ouvrira dimanche 5 septembre à bord de la péniche Cancale à Dijon (port du Canal). La journée sera dédiée aux POTEs, le réseau des Pionniers ordinaires de la transition écologique. De 15 h à 17 h, les POTEs présenteront au public leur démarche et leurs solutions écologiques. Claire Chaduc installera un mini studio d’enregistrement de podcasts de portraits d’acteurs de la transition écologique tandis que Radio Campus Dijon enregistrera une émission en public. À 17 h, concert de musique du monde avec Kippaella (flamenco klezmer).

Étape à la Citadelle de Besançon
Mercredi 8 septembre, le deuxième temps fort du festival est programmé à la Citadelle de Besançon. À 14 h, des visites permettront de  mieux connaître les programmes de conservation d’espèces menacées (couleuvre vipérine, apron du Rhône, ibis chauve), l’impact de la consommation sur le monde marin et le fonctionnement des écosystèmes. Puis, de 15h30 à 17h, un débat mettra l’accent sur l’action locale. Marie-Guite Dufay (présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté), Thierry Paquot (philosophe) et Jacques Lévy (géographe) échangeront autour du thème de l’écologie des territoires.

Débats avec des experts nationaux en clôture à Besançon

Samedi 11 septembre, une journée de visites et de débats avec des experts nationaux est organisée en partenariat avec le journal Libération et la Ville de Besançon.
Le matin, des visites de projets exemplaires sont proposées : méthanisation à la station d’épuration de Port Douvot, désimperméabilisation de la cour de l’école Pierre-Brossolette, forêt citoyenne à Chailluz, rénovation énergétique de gymnases à la Malcombe…
Programme en détails et informations pratiques sur le site 
sortir.besancon.fr

L’après-midi, à partir de 14 h, la Rodia (4 avenue de Chardonnet) accueillera trois grands débats sur l’environnement, la biodiversité et  l’adaptation au changement climatique.

  • De 14 h à 15 h 30 : « Pourquoi est-ce si difficile de changer nos habitudes ? » avec Roland Gori (psychanalyste), Pascal Picq (paléoanthropologue), François Jarrige (historien) et Laure Noualhat (journaliste et écrivain).
  • De 16 h à 17 h 30 : « Quelle place pour la nature dans nos vies ? » avec Béatrice Neel, (directrice du Parc naturel régional du Haut-Jura), Claudie Hunziger (artiste plasticienne et écrivain), David Le Breton (anthropologue et sociologue) et Olivier Adam (bio-acousticien).
  • De 18 h à 19 h 30 : « Santé et biodiversité, un destin lié ? » avec Pierre-Henri Gouyon (biologiste), Jean-François Guégan (écologue), Patrick Giraudoux (professeur d’écologie) et Camille Besombes (médecin).

Pour assister à ces débats, merci de vous inscrire au préalable ici et de préparer votre passe sanitaire.

Le temps de chargement est de 10 à 12 minutes. Les chauffeurs sont totalement autonomes, la procédure est quasi identique à celle d’une pompe à essence classique - Photo © Hynamics

Auxerre inaugure le plus grand site de production d’hydrogè…

Lire l'article
14 oct 2021
Produits en vrac - Photo David Cesbron

Réduction des déchets : la Région mise sur le vrac

Lire l'article
12 oct 2021
Remise des trophées écolycée - Photo Ludovic Godard

Écolycée : le développement durable fait école

Lire l'article
11 oct 2021
Toute l'actualité
Article du 26/08/2021 09:32, modifié le 06/09/2021 10:32

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter