On va se régaler à Dijon !

Inaugurée en grande pompe les 7 et 8 mai 2022, la Cité de la gastronomie et des vins de Dijon fait l’unanimité auprès des premiers visiteurs. Co-financeurs de l’équipement, nous avons voulu nous aussi tester l’expérience d’une journée à la Cité. On a aimé, pour ne pas dire adoré ! Voici nos 10 (bonnes) raisons de partir vous régaler d’ici cet été à la Cité de la gastronomie et du vin de Dijon.

1. D’abord parce que l’entrée au site est gratuite. Bien sûr, vous n’accéderez pas aux expositions et dégustations payantes, mais vous aurez accès aux boutiques, et vous pourrez visiter le tout nouveau centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine de la ville, ainsi que la splendide chapelle Sainte-Croix de Jérusalem restaurée.

Classée au titre des monuments historiques, la chapelle Sainte-Croix de Jérusalem demeure aujourd'hui le plus ancien témoin bâti de l'hôpital médiéval - Photo Vincent Arbelet

Le centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine de la ville permet au visiteur de se plonger dans l’histoire de Dijon, de 1 204 à nos jours - Photo Vincent Arbelet

2. Pour découvrir ce que la France des terroirs fait de meilleur ! Le village gastronomique, accessible librement, va vous proposer de découvrir le meilleur de la pâtisserie au Moulin, les plus beaux fromages français à la Planche, sans oublier l’indispensable manège à moutarde.

Théâtre de rencontres avec les producteurs et les artisans, le village gastronomique dévoile neuf boutiques à thèmes valorisant chacune le savoir-faire du patrimoine gastronomique français - Photo Vincent Arbelet

Le village gastronomique dresse la table des amoureux du bien manger - Photo Vincent Arbelet

Vous pourrez goûter, acheter, mais surtout rencontrer les producteurs, qui s’engagent à être présents derrière leurs stands. Vous ferez peut-être connaissance avec l’un des neuf Meilleurs Ouvriers de France (MOF) proposant ses produits…

Dans le village gastronomique, pas de produits de grande distribution. Mais des produits de terroir que les artisans et les producteurs vous feront découvrir, dégustation comprise - Photo Vincent Arbelet

3. Pour s’abreuver de culture culinaire. Le parcours d’exposition se déploie sur 1 750 mètres carrés répartis sur plusieurs sites. On a particulièrement aimé l’exposition « En cuisine », qui met en éveil nos 5 sens. On touche, on sent, on écoute, on pèse… La visite se conclut par un grand jeu numérique interactif « panique en cuisine » qui vous proposera de cuisiner une recette en un temps limité, comme dans un jeu vidéo grandeur nature. Et devant public !

Le poivre, la cannelle, la vanille, le safran… Vos sens seront mis à rude épreuve le long de l’exposition « En cuisine » - Photo Vincent Arbelet

4. Pour faire un selfie dans une brioche géante. C’est à Dijon, et nulle part ailleurs dans le monde ! L’exposition temporaire « C’est pas du gâteau ! » dont le parrain est Pierre Hermé, invite à la découverte des spécificités de la pâtisserie que le monde entier nous envie. Arriverez-vous à cuire votre riz au lait à la perfection ? Nous, il a fallu en cramer trois avant d’y arriver !
 

« C’est pas du gâteau » : l’exposition la plus gourmande de la Cité de la gastronomie et des vins ! - Photo Vincent Arbelet

5. Pour manger bien sûr ! Trois restaurants régalent la Cité. Le plus original ? La Table des Climats. Ici, on ne parle pas de gastronomie mais de « vistronomie ». On vous invite à vivre une expérience inédite conduite par le talentueux et jeune chef Kevin Julien, sous la direction culinaire d’Éric Pras, chef de la Maison Lameloise, 3 étoiles Michelin. Explorez les accords vins-mets, plutôt que les accords mets-vins !  Les explications du chef :

Kevin Julien, chef de la Table des Climats

Menu du déjeuner à partir de 38 €, menu du soir à partir de 59 €.

6. Pour découvrir l’une des plus grandes caves à vin du monde

3 000 références : à en faire tourner la tête ! - Photo Vincent Arbelet

La cave de la Cité s’étend sur plus de 600 mètres carrés sur 3 niveaux. Elle propose une expérience de dégustation extraordinaire avec un choix de 250 vins au verre parmi plus de 3 000 références. Muni d’une carte à puce que vous aurez crédité du montant de votre choix, c’est ensuite à vous de choisir : un Petit-Chablis ? Un Champagne ? Un clos de Tart ? 3cl, 6cl ou 12cl ? Le prix varie en fonction du cru bien sûr, mais les tarifs débutent à… 1,5 €. De quoi se faire plaisir.

Ici, c’est vous qui faites le service - Photo Vincent Arbelet

7. Pour s’essayer à la cuisine aussi ! Logée au cœur du village gastronomique, la cuisine expérientielle change de formule tous les jours. Un cours de pâtisserie ? De cuisine ? De mixologie ? Vous vivrez ici une expérience culinaire inoubliable… pour 17 €. La cuisine expérientielle va également accueillir des masterclass dégustation de chef, proposera des dîners éphémères et des sessions de cuisson sur braises sur le toit-terrasse.
 

Au cœur du cœur de la Cité, une cuisine expérientielle ultra flexible capable de se transformer en une journée d’espace de démonstration culinaire en salle de cours pour apprendre les bases de la cuisine - Photo Vincent Arbelet

8. Pour trouver le livre de cuisine que vous ne trouverez pas ailleurs. Avec son concept de Librairie Gourmande, reconnu à Paris, Déborah Dupont-Daguet débarque à la Cité de Dijon pour proposer au cœur du village gastronomique un étal de 10 000 références à dévorer ; des livres les plus tendances au vieux bouquin de grand-mère, la collection est plus riche que celle du net…

La librairie gourmande se veut être un lieu de vie et de rencontres. La venue d’auteurs et des séances de dédicaces seront régulièrement organisées - Photo Vincent Arbelet

9. Pour vous perfectionner. A la Cité, on peut s’initier à la dégustation grâce à l’école des vins de Bourgogne, qui propose une approche immersive de 40 minutes pour apprendre à regarder, à sentir, à goûter les vins de Bourgogne (20 €). On peut aussi se former à la pâtisserie et à la cuisine grâce à l’école Ferrandi. Le « Harvard » de la gastronomie propose dès à présent des formations intensives (minimum 15 jours) pour devenir la future Jessica Préalpato, ou le prochain Paul Bocuse.

10. Parce que la Cité est facile d’accès ! En pleine ville, elle est située à moins de 400 mètres de la gare de Dijon. Moins de 10 minutes à pied, à un arrêt de tram pour les moins mobiles. Grâce aux bons plans TER, votre venue à la Cité ne vous coûtera qu’une poignée d’euros, quelque soit l’endroit d’où vous partirez en Bourgogne-Franche-Comté.

La Cité au centre-ville : le tramway fait une halte pile devant le « puit de lumière » de l’école Ferrandi - Photo Vincent Arbelet

Convaincus ?

  • L’accès aux commerces, aux cinéma et au centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine de la ville est gratuit,
  • Le billet « exposition/gourmand » à 9 € donne accès à toutes les expositions de la Cité et à un petit cadeau gourmand acheté aux écoles hôtelières de la métropole ou à des structures d’insertion,
  • Le billet « découverte/dégustation » à 13 € donne accès à toutes les expositions de la Cité et à une dégustation de deux verres de vin (ou d’un cocktail sans alcool) dans la cave de la Cité. Vous repartirez avec votre verre gravé,
  • Le billet « atelier/papilles » à partir de 24 € donne accès à toutes les expositions de la Cité et propose une initiation à la dégustation avec l’école des vins de Bourgogne ou un atelier culinaire dans la cuisine expérientielle.

La Cité de la gastronomie et des vins de Dijon, inaugurée les 7 et 8 mai 2022 - Photo Vincent Arbelet

Transition du tourisme de montagne : dans le Jura, on y va !

Transition du tourisme de montagne : dans le Jura, on y va …

Lire l'article
28 sep 2022
La ligne des Hirondelles relie Dole à Saint Claude. Crédit : Région BFC/ David Cesbron

De Dole à Saint-Claude, envolez-vous sur la ligne des Hiron…

Lire l'article
29 aoû 2022
Inauguration de la luge des Cimes, à Métabief (25), vendredi 22 juillet 2022 - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Xavier Ducoordeaux

Tout schuss vers la transition climatique !

Lire l'article
25 juil 2022
Toute l'actualité
Article du 09/05/2022 09:29, modifié le 09/05/2022 17:02

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter