Allô la forêt ? Comment ça va ?

Le salon Euroforest se tient en Saône-et-Loire, à Saint-Bonnet-de-Joux, du 22 au 24 juin. L’occasion de faire le point sur la situation de nos forêts, qui souffrent depuis quelques années face au réchauffement climatique. Un phénomène particulièrement visible en Bourgogne-Franche-Comté.

Inauguration du salon Euroforest, vendredi 23 juin 2023. Photo : Xavier Ducordeaux.

Ils attendaient ça depuis 2018 ! Les acteurs de la forêt et du bois se retrouvent enfin, 5 ans après la dernière édition de leur salon Euroforest. Un salon organisé en pleine nature, dans la forêt de Saint-Bonnet-de-Joux (71). Inauguré vendredi 23 juin par le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau et la présidente de Région Marie-Guite Dufay, il est l’un des plus gros salons européens dédié aux acteurs de la forêt et du bois. 40 000 visiteurs sont attendus sur trois jours.

L’occasion de faire le point sur la situation de notre forêt, très impactée par le réchauffement climatique, avec Sylvain Mathieu, conseiller régional délégué en charge des forêts et de la montagne :

Comment va notre forêt ?

L’enjeu est important pour notre région. Elle est l’une des régions les plus boisées de France et sa forêt est la plus productive du pays. Avec un taux de boisement supérieur à la moyenne nationale (36% contre 28%), la Bourgogne-Franche-Comté dispose d’une grande ressource en bois de qualité variée, comme le chêne de Bourgogne, le douglas du Morvan, le sapin et épicéa du Jura… Elle produit à elle seule 13% de la récolte nationale et 16% des sciages en France. Du bois qui est également transformé pour une multitude d’utilisations, comme la tonnellerie, les constructions bois ou encore les jouets.

Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture en compagnie de Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté. Photo : Xavier Ducordeaux.

Avec 5 000 entreprises et 25 000 emplois, la filière bois est essentiellement implantée en milieu rural et possède de nombreuses pépites, comme des leaders du sciage et les plus grands pépiniéristes. La Région encourage la structuration de cette filière et son développement dans de nombreux secteurs tels que l’innovation, le bâtiment, l’aménagement du territoire, les lycées, la formation professionnelle et l’apprentissage. Le lycée du bois à Mouchard (39) attire d’ailleurs, chaque année, des jeunes de toute la France.

En 2023, ce sont près 10 millions d’euros qui seront consacrés par la Région Bourgogne-Franche-Comté à l’ensemble de la filière bois (bois énergie, bois construction formation, lycées…) dont 4,9 millions d’€ au titre de la politique forêt-bois stricto sensu.

Sur le stand de la Région Bourgogne-Franche-Comté, un simulateur de conduite d’engin forestier ; une animation proposée par les élèves du CFPPA de la nature et de la forêt du Velet (71). Photo : Xavier Ducordeaux.

Les chiffres clés de la forêt et du bois en Bourgogne-Franche-Comté :

  • 37% : un taux de boisement supérieur à la moyenne nationale (31%)
  • 10% de la surface forestière française, 15% de la récolte et 19% des sciages
  • 1 000 chaufferies bois pour l’autonomie énergétique de la région
  • 1 seule sécherie de graines de France pour approvisionner les pépiniéristes forestiers à Lajoux (Jura)
  • 10 millions d’euros consacrés par an à travers ses politiques : Forêt & première transformation, économie, innovation, bois énergie, bâtiment, aménagement du territoire, lycées, formation professionnelle, apprentissage et recherche
  • 5 000 entreprises
  • 25 000 emplois
  • 1re région française pour la production de sciages de chêne
  • 2erégion française pour ​​​​​​​le volume et la récolte à l’hectare; la production de douglas et de chêne; l’emploi salarié dans la filière forêt-bois; la production de sapins de Noël; la production de merrains et tonneaux dont l’excellence reconnue sur toute la planète.
  • 3erégion française pour le placage et les panneaux de bois, les parquets assemblés et emballages en bois.
Les haies végétales ont prouvé leurs bienfaits pour limiter le réchauffement climatique, ici l'une de celle primée lors du concours - Photo DR

Sauvez les prairies pour garantir l’agriculture de demain

Lire l'article
29 fév 2024
Pain d’épice et miel du Jura : le petit déjeuner parfait pour commencer une journée de déambulation sur le pavillon Bourgogne-Franche-Comté. Photo : Xavier Ducordeaux.

Salon de l’agriculture : l’heure de la réconciliation

Lire l'article
28 fév 2024
Concours des chevaux Comtois, mercredi 28 février 2024 au salon de l’Agriculture - Photo Océane Lavoustet

SIA 2024 : les chevaux Comtois galopent vers les médailles

Lire l'article
28 fév 2024
Toute l'actualité
Article du 23/06/2023 12:01, modifié le 26/06/2023 11:20

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter