Saint-Rémy remet la nature au milieu du village

70 Haute-Saône

La commune de Saint-Rémy-en-Comté (70) a été distinguée par un coup de cœur du jury lors du concours « Capitale française de la biodiversité ». Cette récompense met en lumière le travail conduit par l’équipe municipale depuis 2008.

Fin 2018, le concours « Capitale française de la biodiversité », organisé par l’Agence française pour la biodiversité, a livré son palmarès. Aux côtés de Besançon, élue capitale pour l’année 2018, une autre commune de notre région a été distinguée. Le jury composé d’experts techniques et scientifiques a attribué un prix coup de cœur à un village de Haute-Saône de 580 habitants : Saint-Rémy-en-Comté.

Cette récompense nationale met en lumière les actions mises en œuvre par le maire Christian Mettelet et son équipe municipale. « Pour nous, la biodiversité est le facteur déterminant de nos aménagements,  explique l’élu. Avant toute chose, nous avons donc commencé par réaliser un atlas de la biodiversité communale, avec un inventaire des espèces présentes – plantes et animaux – et une cartographie des milieux naturels en fonction de leur intérêt écologique. » Un travail réalisé principalement par des jeunes en service civique et contrats aidés. « Quand l’atlas est sorti en 2013, nous étions la première commune à être allée au bout du processus. »

Plantation de 400 arbres

Sur cette base, la commune a élaboré son plan local d’urbanisme (PLU) et décidé les aménagements qui ont transformé le village. L’ancienne station d’épuration à boues activées, consommatrice d’énergie, a été remplacée par deux stations autonomes sur filtres de roseaux. Des bassins de rétention recueillent désormais les eaux pluviales. Le bourg-centre, autrefois très minéral, a été revégétalisé en privilégiant les plantes appréciées des abeilles et papillons. Un réseau de mares a été créé pour accueillir grenouilles et crapauds sonneurs à ventre jaune. Haies bocagères, vergers (dont un servant de garde-manger aux cerfs et chevreuils), arboretum : en tout, près de 400 arbres ont été plantés.

« Le prix que nous avons reçu a crédibilisé notre action, se réjouit Christian Mettelet. Depuis, je reçois la visite d’élus qui s’intéressent à notre démarche. Je m’efforce de les convaincre que la préservation de la biodiversité, c’est une nécessité, pas une coquetterie. C’est la seule façon de conserver les espèces, dont l’espèce humaine ! ». Une politique qui n’empêche pas le développement de la commune, bien au contraire : le PLU prévoit d’accueillir 250 nouveaux habitants.

Christian Mettelet, maire de Saint-Rémy-en-Comté

 

L’Agence régionale de la biodiversité (ARB) de Bourgogne-Franche-Comté a été lancée officiellement le 7 juin 2019 - Photo DR

Biodiversité : l’agence régionale vient d’éclore

Lire l'article
9 juil 2019
Réunion d’installation du Comité régional de la biodiversité, mardi 11 septembre 2018 à Dijon / Crédit Vincent Arbelet

Installation du comité régional de la biodiversité

Lire l'article
13 sep 2018
Toute l'actualité
Article du 31/05/2019 11:46, modifié le 03/06/2019 09:44

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter