Osez devenir cheffes d’entreprise !

En France, seulement 30 % des personnes qui créent ou reprennent une entreprise sont des femmes. Afin de susciter de nouvelles vocations, la Bourgogne-Franche-Comté est la première région à se doter d’un plan d’actions régional pour la promotion et le développement de l’entrepreneuriat des femmes 2021-2023.

Claire Arnou aimerait bien faire des émules. En septembre 2020, elle a ouvert son école de maquillage artistique Backstage à Dijon, après avoir travaillé en région parisienne pour la télévision et la publicité. À 37 ans, Claire est donc devenu cheffe d’entreprise ; son parcours exemplaire d’entrepreneuse lui a même valu de remporter le concours Initiative au féminin soutenu par la Région. Malheureusement, des itinéraires comme le sien sont encore trop rares.
En effet, aujourd’hui, en France, seulement 30 % des créateurs d’entreprise sont des créatrices. Alors que l’objectif national de 40 % de femmes dans l’entrepreneuriat avait été fixé en 2013,  « Cela peut faire peur de se lancer. Et puis les femmes n’ont pas le même rapport à l’argent, à la gestion du temps, pas la même façon de manager non plus, témoigne Claire Arnou. Ce qui m’a aidée, c’est de pouvoir rencontrer des entrepreneuses qui m’ont fait comprendre que c’était possible d’y arriver. Alors, j’aimerais aussi pouvoir être un modèle à mon tour. »

Mettre en réseau, sensibiliser et valoriser
Mieux accompagner les futures cheffes d’entreprise de l’idée initiale jusqu’au déploiement de leur activité, mobiliser l’ensemble de l’écosystème – banques, réseaux  associatifs – autour des enjeux d’égalité entre les femmes et les hommes, ce sont justement les ambitions du plan d’actions régional pour l’entrepreneuriat des femmes (PAREF).
La déclinaison régionale de l’accord-cadre conclu entre l’
État et Bpifrance le 5 février 2021 a été signée le 19 mai 2021 par Eric Pierrat, secrétaire général aux affaires régionales – représentant le préfet de Région - Marc Auloge, directeur régional de BPIfrance et Laëtitia Martinez, vice-présidente de la région en charge de l’égalité. La Bourgogne-Franche-Comté est ainsi la première région à s’engager dans cette démarche collective en faveur de l’entrepreneuriat féminin sur la période 2021-2023.
Des premières actions seront lancées dès 2021 : état des lieux de l’entrepreneuriat des femmes en Bourgogne-Franche-Comté, mise en réseau des femmes à toutes les étapes de leur projet, sensibilisation des étudiantes à l’entrepreneuriat et valorisation des créatrices et repreneuses d’entreprise. Par ailleurs, ce plan devrait rapidement être complété par des avenants impliquant notamment les opérateurs bancaires.

Chiffres clés

  • 32 % : le taux de féminisation des non-salariés en Bourgogne-Franche-Comté est le plus bas des régions de France métropolitaine.
  • Ces 42 800 femmes sont en moyenne plus qualifiées que leurs homologues masculins. Malgré cela, elles ont, en général, un revenu inférieur à celui des hommes, en partie parce qu’elles sont plus jeunes, moins expérimentées et plus souvent micro-entrepreneuses.
  • Près de 37 % sont à la tête d’entreprises très fortement exposées au risque économique lié à la crise sanitaire du Covid 19.
  • 150 000 € seront mobilisés chaque année par les signataires du PAREF, l’État, Bpifrance et la Région apportant 50 000 € chacun.
Remise du Prix de l'ESS à Dijon - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté David Cesbron

Concours régional de l’ESS : faites-vous connaître

Lire l'article
15 sep 2021
Canoé sur le lac de Chalain (39) - DR

Tourisme : « On a su tirer notre épingle du jeu »

Lire l'article
8 sep 2021
Concours Iinitiative au féminin 2021 - DR

Faites connaitre votre initiative au féminin !

Lire l'article
1 juil 2021
Toute l'actualité
Article du 20/05/2021 14:24, modifié le 21/05/2021 09:07

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter