L’usine connectée à la campagne : une nécessité devenue réalité

Parallèlement au déploiement du très haut débit chez l’habitant, la Région Bourgogne-Franche-Comté accompagne les Départements dans le raccordement à la fibre optique de sites stratégiques éloignés des centres urbains. Illustration en Haute-Saône avec l’entreprise Diamatec : isolée mais ultra connectée !

Diamatec est l’un des rares spécialistes français de l’usinage d’outils diamant. Pour les marchés de l’aéronautique, l’automobile, la mécanique ou la lunetterie, l’entreprise, basée à Oiselay-et-Grachaux (70) fabrique depuis 45 ans des meules, disques, forets et autres limes, principalement sur-mesure.
Depuis 6 mois, les 18 salariés de la société sont entrés dans une nouvelle ère, numérique : celle de l’industrie 4.0. Bien qu’isolée en pleine campagne, Diamatec a en effet été raccordée à la fibre optique grâce à l’intervention du syndicat Haute-Saône Numérique. Celui-ci a été accompagné financièrement par la Région Bourgogne-Franche-Comté dans le cadre d’une convention concernant les sites stratégiques (entreprises, maisons de santé …) implantés dans des zones qui ne seront couvertes qu’à moyen terme par le très haut débit déployé en Haute-Saône (programme de travaux FTTH fiber to the home, fibre chez l’habitant).

Applications dédiées, télétravail et big data
« La Région finance 30 % du raccordement, ce qui nous a permis de mutualiser les coûts entre les entreprises, précise Yves Krattinger, président du Conseil départemental et de Haute-Saône Numérique. Une centaine de sites prioritaires isolés ont déjà été connectés. » La société Diamatec n’a eu ainsi à débourser que 3 000 euros pour bénéficier du très haut débit et d’une connexion protégée, garantie par un opérateur spécialisé (FC Net).
Un investissement qui lui a permis de développer de nouveaux outils de travail : mise au point d’applications dédiées par des étudiants ingénieurs (ENSMM et UTBM) en stage dans l’entreprise, développement de nouvelles solutions de téléphonie, télétravail facilité pour les deux commerciaux itinérants, amélioration des échanges avec les clients… 
« Grâce au très haut débit, Diamatec va aussi continuer à se développer sur le big data, ajoute Jérôme Thévenot, le PDG. Références des pièces produites, détails des moules, recettes de fabrication : toute la mémoire de l’entreprise, soit plus de 120 000 outils fabriqués, a pu être numérisée. Ce sont des données très précieuses et devenues très facilement accessibles. » Autant d’évolutions qui permettent à la PME haut-saônoise de gagner en compétitivité et en réactivité.

Sans accès à la fibre optique, il n’y a pas de développement économique sur le territoire.

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté

Chiffres clés

  • 165 millions d’euros : le soutien de la Région Bourgogne-Franche-Comté au déploiement de la fibre (FFTH) dans les 8 départements (première phase de travaux 2014-2020), dont 20,4 millions d’euros pour la Haute-Saône.
  • 12 600 € : le coût de raccordement de l’entreprise Diamatec, à Oiselay-et-Grachaux, pour Haute-Saône Numérique qui a reçu une aide de 3 780 € (30 %) de la Région.
Les 25 membres du jury régional ont visité 47 communes entre le 23 juillet et le 1er août - Crédit photo Raphaël Helle

Fleurissement : 60 ans et toujours vert !

Lire l'article
22 oct 2019
Adoption de la SCORAN en assemblée plénière jeudi 27 juin 2019 - Région Bourgogne-Franche-Comté David Cesbron

Découvrez la SCORAN

Lire l'article
10 juil 2019
Le contrat de station 2018-2023 positionne le lac des Settons comme la station touristique familiale du réseau des lacs du Morvan - © Alain Doire / Bourgogne-Franche-Comté Tourisme

Des contrats de station pour améliorer l’offre touristique

Lire l'article
9 juil 2019
Toute l'actualité
Article du 24/09/2019 09:26, modifié le 27/09/2019 16:28

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter