« L’aide régionale a été décisive vis-à-vis de nos actionnaires »

Dans le cadre du plan d’accélération de l’investissement, la Région s’est dotée d’un fonds de relocalisation et de transition vers une économie décarbonée afin de financer massivement les projets des entreprises qui créent des emplois en Bourgogne-Franche-Comté. Comme EMCO qui relocalise une ligne de production allemande à Dampierre (39).

La relocalisation d’activités industrielles après la crise du COVID-19, on en a beaucoup parlé. Mais à Dampierre, c’est déjà devenu une réalité. Dans cette commune du Nord-Jura, EMCO France, filiale du groupe allemand EMCO leader européen dans le domaine, produit des tapis d’entrée techniques destinés aux bâtiments recevant du public. L’usine, qui emploie une cinquantaine de salariés, fabriquait jusqu’à présent une gamme de tapis enroulables destinés au marché français.
« Une autre gamme, des tapis rigides et réversibles, était produite en Allemagne pour toute l’Europe. Avec la crise, la baisse de chiffre d’affaires, les problématiques de productivité, j’ai proposé de transférer cette ligne de production d’Allemagne vers la France, explique Anselme Hoffmann, directeur d’EMCO France. Pour les actionnaires, cela semblait intéressant de mieux répartir les fabrications sur différents sites européens. »

Un site consolidé et 15 emplois créés
Or pour devenir le centre d’expertise exclusive sur ces produits, l’usine de Dampierre doit construire de nouveaux locaux sur 1 200 m2 et acquérir des machines, soit un investissement d’1,2 million d’euros. Pour boucler ce budget, elle a pu bénéficier d’un sérieux coup de pouce régional : une subvention de 479 000 € accordée en décembre 2020 au titre du fonds de relocalisation et de transition vers une économie décarbonée, dans le cadre du plan d’accélération de l’investissement.
Doté de 20 millions d’euros, ce fonds permet de conforter l’attractivité économique de la Bourgogne-Franche-Comté pour les groupes qui cherchent à relocaliser leur activité, de manière offensive – avec un nouveau projet comme pour EMCO – ou défensive – en évitant la fermeture d’une usine.  « L’aide de la Région a été décisive vis-à-vis de nos actionnaires allemands, reconnait le chef d’entreprise. Elle était la preuve de l’intérêt porté à notre projet. Sans ce soutien, il n’aurait pas pu aboutir. »
Les machines sont d’ores-et-déjà arrivées et ont été installées dans des locaux loués par EMCO France en attendant la livraison du nouveau bâtiment en 2022. « Nous sommes en train de former les responsables d’équipes à cette nouvelle fabrication qui va nécessiter la création de 15 emplois d’ici deux ou trois ans » indique Anselme Hoffmann qui se réjouit d’avoir ainsi consolidé et « rendu complètement pérenne » le site jurassien.

Festival des solutions écologiques 2021

Festival : plus de 200 solutions écologiques à découvrir du…

Lire l'article
12 juil 2021
Concours Iinitiative au féminin 2021 - DR

Faites connaitre votre initiative au féminin !

Lire l'article
1 juil 2021
Signature du Plan régional pour l'entrepreneuriat des femmes (PAREF) 2021-2023, mercredi 19 mai 2021. De gauche à droite,  Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région en charge de l’égalité, Eric Pierrat, secrétaire général aux affaires régionales, et Marc Auloge, directeur régional de BPIfrance – Photo Région Bourgogne-Franche-Comté

Osez devenir cheffes d’entreprise !

Lire l'article
21 mai 2021
Toute l'actualité
Article du 14/06/2021 10:41, modifié le 16/06/2021 10:19

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter