251 millions d’euros pour la formation professionnelle : le juste "pric"

251 millions d’euros : c’est un budget sans précédent qui sera débloqué sur la période 2019-2022 en faveur de la formation professionnelle. La Région, l’Etat et les partenaires sociaux se sont retrouvés le jeudi 20 décembre 2018 à Dijon pour signer leurs engagements respectifs, compilés au sein d’un Pacte Régional d’Investissement dans les Compétences (PRIC). Une première en France. Décryptage.

Le PRIC, c’est quoi ?
C’est un programme sur quatre ans qui vise à révolutionner le système de formation professionnelle français : « la formation initiale n’est plus la référence unique » a martelé Jean-Marie Marx, haut-commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi, présent à Dijon. « Plus de 50% des métiers d’aujourd’hui n’existeront plus dans 10 ans » a de son côté rappelé Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté. L’objectif du PRIC est donc d’anticiper les besoins des entreprises, en travaillant sur les compétences, et non plus sur les métiers. Grâce aux 251 millions d’euros injectés en Bourgogne-Franche-Comté, les parcours de formation seront adaptés dans leur durée et leur contenu pour améliorer la qualification des demandeurs d’emploi. Ces parcours de formation pourront être financés à hauteur de 8 500 € en moyenne.

Le PRIC, pour qui ?
Le PRIC veut toucher les publics exclus pour les préparer aux évolutions de demain et leur permettre de s’insérer dans le marché du travail. Il s’agit d’accompagner sur le plan national un million de chômeurs peu qualifiés et un million de jeunes NEET (Not in Education, Employement or Training – Ni étudiant, ni employé, ni stagiaire). En Bourgogne-Franche-Comté, 117 000 personnes sont potentiellement concernées par le PRIC, à savoir 79 000 demandeurs d’emploi de 26 ans et plus et 38 000 NEET. « Un chômeur sur deux est aujourd’hui au chômage depuis plus de 12 mois. La situation est intolérable et n’est pas durable » a indiqué Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région chargée de la formation continue et des mutations économiques.

Le PRIC, comment ?
Depuis l’été dernier, s’est développée une démarche de projet visant à co-construire le Pacte. Tous les acteurs de l’emploi et de la formation se sont mobilisés, donnant naissance à la rédaction de plus de 100 fiches action. « L’objectif, ce n’est pas de former plus, mais de former mieux » a indiqué Océane Charret-Godard. « Il faut en effet revoir le système, a complété Jean-Marie Marx ; « les jeunes éloignés de l’emploi, en rupture, ce n’est pas en les remettant dans une salle de cours que nous allons leur redonner envie. Il faut travailler avec les entreprises pour qu’ils soient accueillis in situ, être dans l’opérationnel ». En 2019, un 1er effort de 53 millions permettra de concrétiser la mise en œuvre du PRIC.

Tout savoir sur le PRIC en 5 minutes
Claire Genet, lauréate du concours Initiative au féminin 2018 - DR

"Initiative au féminin", candidatez !

Lire l'article
6 sep 2019
Bilan du Pacte régional d’investissement dans les compétences (PRIC), mardi 3 septembre 2019 à Besançon - Photo David Cesbron Région Bourgogne-Franche-Comté

Des moyens pour mieux former les demandeurs d’emploi

Lire l'article
4 sep 2019
Les supporters français aux olympiades des métiers, Kazan (Russie), du 23 au 27 août 2019 - Crédit Région Bourgogne-Franche-Comté

Olympiades des métiers : carton plein pour la Bourgogne-Fra…

Lire l'article
29 aoû 2019
Toute l'actualité
Article du 24/12/2018 11:38, modifié le 20/05/2019 09:55

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter