Labellisation de pépinières d’entreprises à haute valeur ajoutée

Jean-Claude Lagrange, vice-président de la Région, et Arnaud Marthey, président de l’Agence Economique Régionale ont remis, vendredi 5 octobre 2018 à Besançon, le label à sept pépinières de Bourgogne-Franche-Comté, lieux d’appui indéniables pour la création d’entreprise !

La Région a décidé de mener une politique volontariste en faveur des pépinières, structures d’hébergement et de développement des porteurs de projets et créateurs d’entreprise, qui contribuent pleinement à l’attractivité du territoire, comme l’a rappelé Jean-Claude Lagrange, vice-président en charge du développement économique, de la nouvelle croissance et de l’emploi, saluant le travail accompli. Elle a ainsi choisi de labelliser les pépinières dites à haute valeur ajoutée, avec pour objectif de leur donner les moyens d’assurer leur mission d’animation et de suivi des entreprises. Parmi 19 pépinières identifiées sur toute la Bourgogne-Franche-Comté, sept viennent ainsi de décrocher ce label :

  • les pépinières de Besançon Palente, Temis et Talents en Résidence à Belfort, gérées par la Boutique de Gestion ;
  • la pépinière de Chalon, gérée par la SEM Nicéphore Cité ;
  • la pépinière d’Etupes, gérée par pays de Montbéliard Agglomération ;
  • Numerica, à Montbéliard ;
  • la pépinière de Tournus, gérée par la Communauté de communes du Mâconnais-Tournugeois.

Mise en réseau des pépinières

La labellisation s’effectue selon un cahier des charges défini par la Région, avec notamment comme critères : l’immobilier, les équipements, le suivi des entreprises et l’animation de la pépinière. Elle donne droit à une subvention calculée sur la base des prévisions annuelles d’activité de la pépinière, destinée à couvrir une partie des dépenses d’animation et du suivi des entreprises. Ce label vise également à mettre en réseau des pépinières du territoire régional, une mission pilotée par l’Agence économique régionale (AER) de Bourgogne-Franche-Comté. « Le but est de constituer ce réseau d’ici la fin de l’année, a expliqué Arnaud Marthey, président de l’AER. Il y a une vraie volonté du terrain, avec le besoin des diverses pépinières d’échanger. »

Ces entreprises pour qui le profit n’est pas le but ultime

Lire l'article
26 nov 2018

Journées de l’économie autrement

Lire l'article
20 nov 2018

Conférence de l’ESS en Bourgogne-Franche-Comté : 230 acteur…

Lire l'article
19 oct 2018
Toute l'actualité
Article du 09/10/2018 09:47, modifié le 27/11/2018 11:51

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter