L'homme aux deux vies

Unique représentant de l’arbitrage français à la Coupe du monde de football, en Russie, le Montcellien réalise, à 36 ans, un parcours sans accroc.

Clément Turpin, arbitre international de football

Echanger durant une heure avec Clément Turpin dans la quiétude de son bureau dijonnais de coordinateur technique régional en arbitrage, puis le retrouver à la télé le surlendemain au beau milieu de 60 000 Londoniens surexcités a quelque chose de fascinant. Notre homme mène une double vie. « Ce que je fais le week-end, c'est EXTRA-ORDINAIRE, au sens littéral du terme. Ce n'est pas normal, confirme-t-il avec lucidité. Heureusement, mon métier me permet de rester en contact avec les vraies gens. »

Maturité, fidélité et sens du collectif

Le jeune joueur-éducateur de Montceau (71) qui s’est essayé au sifflet il y a 20 ans a musclé son « je ». Affable, droit dans ses bottes et bien dans sa tête, « CT » garde le contrôle, après avoir monté quatre à quatre toutes les marches vers le sommet et accumulé les records. Grâce à la passion, au travail et à quelques qualités d’organisation et de communication… « L’un des grands principes de l’arbitrage, c’est d’anticiper. » Et de maîtriser un environnement infernal, peut-on ajouter. « Je fais mon travail sans me laisser influencer par les dirigeants, joueurs et medias. Ce qui me plaît, c’est la relation de confiance que je dois construire dans des moments très complexes émotionnellement. » Les réseaux sociaux ? « Je n’en tiens pas compte », affirme-t-il tout en soulignant son attachement viscéral au Pays Minier, d’où il peut organiser facilement ses multiples déplacements. Physiquement et mentalement, Clément Turpin a bien débuté son Mondial en compagnie de son équipe d’assistants « avec qui j’ai une grande complicité ». Il sait que chaque bonne prestation allonge son séjour russe mais qu’un simple coup de sifflet inapproprié peut le renvoyer illico à la maison, entre Le Creusot (71) et Chalon (71). Le plus tard possible...

Bio

Clément Turpin, né le 16 mai 1982

  • 1998 : premiers pas dans l’arbitrage
  • 2008 : plus jeune arbitre de Ligue 1
  • 2009 : plus jeune Français international FIFA, plus jeune arbitre à officier en finale de la Coupe de France
  • 2018 : première Coupe du monde

Le CREPS s’étend à Besançon

Lire l'article
5 déc 2018
Toute l'actualité
Article du 31/07/2018 17:04, modifié le 27/11/2018 11:51

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter