Web MagEn actions

Guide des aides

je participe


photos publications vidéos
newsletter
FB rss
Merci de patienter ...

Economie, innovation

A la pointe de la recherche et de l’innovation, la région Bourgogne-Franche-Comté est marquée par l’importance du secteur industriel et par ses entreprises reconnues dans le monde entier. Elle est aussi recherchée pour son savoir-faire traditionnel et reconnue pour son industrie agro-alimentaire et son agriculture. Elle compte 5 pôles de compétitivité et un PIB (produit intérieur brut) de 3,7 % par rapport au PIB national.

Entreprise SIAG France au Creusot (71) - fabricant d’éoliennes

Entreprise SIAG France au Creusot (71) - fabricant d’éoliennes

© crédit : Bruno Le Hir De Fallois

  • L’industrie automobile est l’un des plus importants employeurs de la région, avec le site historique du constructeur automobile PSA à Sochaux (25) et ses nombreux équipementiers. Le premier centre mondial de pièces détachées est à Vesoul (70). La Saône-et-Loire «accueille» l’entreprise IVECO et Fiat Powertrain Technologies dispose à Bourbon-Lancy (71) d’une unité de production ultra-moderne pour la fabrication de ses moteurs. La grande région compte par ailleurs le géant ferroviaire Alstom : locomotives et motrices de TGV sont fabriquées à Belfort (90) et les moteurs de tramways et de trains à Ornans (25). Alstom est également implanté au Creusot (71).
    Par ailleurs une grappe rassemblant une vingtaine d’entreprises travaille sur l’automobile de compétition à Nevers Magny-Cours avec des savoir-faire techniques très pointus sur les chassis, les moteurs ou l’aérodynamisme.
  • L’industrie de la chimie, des caoutchoucs et des plastiques occupe une place importante dans la région. Le secteur est le deuxième employeur de la Nièvre avec des entreprises comme Woco Decize à Decize ou Gates à Nevers. L’entreprise Michelin (manufacture de pneumatiques), premier employeur de Saône-et-Loire est installée à Blanzy. Le groupe leader de la chimie mondiale, Solvay, est quant à lui implanté à Tavaux dans le Jura.
  • La Bourgogne Franche-Comté s’affiche comme centre d’excellence dans le développement et la production énergétique. Le nord de la grande région accueille ainsi General Electric Energy et ses ateliers d’assemblage de turbines à gaz. La filière hydrogène est particulièrement développée vers Dole, avec notamment Mahytec. La filière éolien est également représentée par une grappe d’une soixantaine d’entreprises ainsi que la filière nucléaire par un pôle de compétitivité dédié.
  • Les industries métallurgique et mécanique (biens d’équipement) constituent un secteur industriel prépondérant, avec 52 000 salariés et 1850 entreprises. La Métal’Valley à Montbard (21) accueille ainsi le groupe Vallourec et ses filiales spécialisées dans la sidérurgie. Au Creusot (71), l’activité historique de la métallurgie est présente à travers l’entreprise Industeel France. L’usine Areva NP de Chalon/Saint-Marcel (71) produit des équipements lourds pour les centrales nucléaires du monde entier.
  • Instruments de précision, d’optique ou d’horlogerie, travail du bois, meubles, jeux et jouets en bois… : la région est dotée de savoir-faire traditionnel, rare et recherché. La lunetterie est concentrée dans la zone de Saint-Claude et Morez (39), l’horlogerie-précision dans celles de Besançon et de Morteau (25). Le travail du bois est important autour de Lons-le-Saunier et Saint-Claude (39). L’industrie du jouet est fortement présente vers Saint-Claude, celle du meuble vers Lure et Luxeuil-les-Bains (70).
  • La Bourgogne Franche-Comté est à la pointe de la recherche et de l’innovation. Sa force est d’avoir su organiser des collaborations fortes entre industrie, formation et recherche. Illustration avec les technopoles TEMIS à Besançon, site hautement technologique et NOVAREA à Dijon, véritable campus de l’innovation (bénéficiant des fonds européens).
  • De grandes entreprises font la notoriété de la grande région à travers le monde grâce à des produits toujours plus performants et innovants comme le groupe SEB à Selongey (21) et ses robots-ménagers et l’entreprise Cristel à Fesches-le-Châtel (25) et ses articles de cuisson à poignée amovible.
  • La région se distingue en matière d’industrie agro-alimentaire, particulièrement pour ses filières viande et laitière. Elle est représentée par de grandes entreprises et des marques reconnues : Bigard SA à Cuiseaux (71), LDC Bourgogne à Louhans (71), Jean-Louis Amiotte à Avoudrey (25), Clavière à Dole (39), Yoplait à Monéteau (89), Senoble France à Jouy (89), Fromageries Bel production France à Dole et Lons-le-Saunier (39), Fromagerie Milleret à Charcenne (70), Comté Juraflore aux Rousses (39), etc.
  • La Bourgogne Franche-Comté est un territoire à fort ancrage agricole, que ce soit par les surfaces agricole et forestière et la population active dédiée à ce secteur (plus de 63 000 actifs dans le domaine agricole auxquels il faut ajouter environ 22 000 emplois dans le bois-forêt). L’agriculture de la grande région compte une grande diversité de filières qui contribuent à sa renommée nationale et internationale : ses élevages bovins laitiers ou pour la production de viande (Montbéliardes, Charolaises…), sa viticulture, ses grandes cultures (céréales, colza, blé…), ses filières laitières, ses forêts et leur exploitation, ses élevages de chevaux (Auxois et Comtois)... L’agriculture biologique est un autre atout de la Grande région, sans oublier ses circuits courts.


Des pôles de compétitivité et d’excellence*

  • Le Pôle Vitagora Bourgogne Franche-Comté Ile-de-France est l’un des pôles de compétitivité leader en Europe sur l’alimentaire. Il associe plus de 190 adhérents, entreprises, laboratoires publics ou privés et centres de formation, autour du concept de bien-être par l’alimentation : le plaisir gustatif, la préservation du capital santé, et la préservation de l’environnement. Son objectif : faire émerger des projets d’envergure qui conduiront à la mise sur le marché de produits innovants. www.vitagora.com
  • Le Pôle des microtechniques Franche-Comté se positionne sur des secteurs à forte valeur ajoutée tels que le biomédical, la sûreté, la défense, la monétique ou l’énergie. Il fédère entreprises et centres de recherche pour inventer les produits de demain tels que les résonateurs à quartz considérés comme les plus fiables au monde… www.polemicrotechniques.fr
  • Le Pôle nucléaire Bourgogne, avec ses 180 adhérents, réunit les compétences en ingénierie globale pour la production d’énergie nucléaire ainsi que la fabrication des composants clés de cette filière. Le Cetic, centre de formation à la maintenance des centrales basé en Saône-et-Loire, est unique au monde ! www.polenucleairebourgogne.fr
  • Le Pôle Plastipolis Rhône-Alpes Franche-Comté, qui compte plus de 300 adhérents, vise au développement de la filière plasturgie, notamment à l’international. Son objectif est de susciter plus d’innovation, de faire émerger de nouveaux projets de R&D et de trouver de nouveaux débouchés (marchés de demain). www.plastipolis.fr
  • Le Pôle véhicule du futur Franche-Comté Alsace favorise la synergie des entreprises, de l’enseignement et de la recherche, afin d’inventer les solutions pour les véhicules et les mobilités du futur dans une perspective de développement durable au service du territoire. Il regroupe plus de 300 membres. www.vehiculedufutur.com


* http://competitivite.gouv.fr

Retour Retour haut Haut de page imprimer Imprimer
twitter  facebook  g+