Sortir en région

Tout voir





photos publications vidéos
newsletter
FB rss
Merci de patienter ...

Déplacement en Saône-et-Loire : le très haut débit hertzien

Marie-Guite Dufay s’est rendue à Gergy (71), mardi 14 février 2017, afin d’échanger sur le développement du très haut débit par voie hertzienne avec la nouvelle technologie 4G fixe. Elle était accompagnée de Patrick Molinoz, vice-président en charge de l’aménagement numérique des territoires.

Déplacement à Gergy en Saône-et-Loire - mardi 14

Déplacement à Gergy en Saône-et-Loire - mardi 14 février 2017

© crédit : Bruno Le Hir De Fallois

Les élus de la région ont voté, en juin 2016, 8 millions d’euros afin de moderniser le réseau radio régional – Rcube anciennement Wimax. Ces financements viennent en complément de l’enveloppe régionale de 162 millions d’euros dédiée au plan d’ensemble numérique. Le projet consiste à remplacer les antennes Wimax (émetteurs/récepteurs) sur les points hauts par des antennes 4G. Objectif : apporter une solution dès 2017 aux territoires qui ne bénéficieront pas du très haut débit fibre optique d’ici 2020.

Avant d’opérer le déploiement de la 4G fixe, la région a souhaité qu’une expérimentation soit lancée sur le territoire pour tester la performance de la technologie en termes de débit, de qualité de service et de processus de déploiement. La Bourgogne-Franche-Comté est une région pionnière en France dans l’expérimentation de cette technologie dans la perspective d’un déploiement sur les territoires ruraux. Montcenis et Gergy sont les deux sites en Saône-et-Loire à avoir été sélectionnés pour cette expérimentation car ils sont reliés à la fibre afin de permettre de couvrir en très haut débit un territoire de 20 km autour de ces communes.

Une centaine d’abonnés ont testé à Gergy

La matinée a débuté par la visite du site du pylône et du point de collecte fibre optique au château d’eau de Gergy permettant d’expérimenter la nouvelle technologie de 4G fixe. Le déplacement s’est poursuivi par la démonstration du fonctionnement de la technologie et par des échanges avec les abonnés : particuliers et professionnels (exploitant agricole, propriétaire de gîte, chef d’entreprise).

Maxime Carré, chef d’exploitation à 7 km de Gergy, est l’un des expérimentateurs. Il avoue être très satisfait de la 4G fixe : « Grâce à cette technologie, je gagne du temps. J’envoie mes documents à la chambre d’agriculture, à la coopérative, par exemple, très facilement et rapidement par internet. Avant c’était par papier. Dorénavant j’utilise la vidéo surveillance pour mon exploitation et grâce à un drone agricole, je couvre la superficie de mon exploitation. Après scan et analyse des données à l’aide d’un logiciel, je peux voir si ma terre manque d’azote, de potasse, etc. » Pour la mère de Maxime, Joëlle, même constat très positif : « Je tiens le gîte qui se trouve sur l’exploitation et je peux proposer un accès internet de qualité à ma clientèle ou aux ouvriers agricoles étrangers que nous hébergeons. Ils peuvent ainsi très facilement communiquer avec leur famille ».

A l’issue de l’expérimentation qui touche à sa fin, 22 000 foyers potentiels devraient être couverts sur les départements de Saône-et-Loire, Côte-d’Or et de l’Yonne.
Marie-Guite Dufay conclut ces échanges en confiant : « notre région est la première en France à expérimenter le très haut débit radio dans les territoires ruraux. Nous faisons ainsi du numérique un outil d’aménagement du territoire ! ».

La nouvelle technologie 4G en trois points :

  • Un débit boosté (30 Mb/s)
  • Une solution évolutive
  • Une meilleure stabilité du réseau
Retour Retour haut Haut de page imprimer Imprimer
twitter  facebook  g+

Guide des aides